Florence Malgoire, musicienne

Issue d’une famille de musiciens, Florence Malgoire est violoniste et chef d'orchestre.

Page 2 of 3

Le 13 novembre 2015 ; Une soirée chez le Cardinal Ottoboni,

Festival de Vernier sur Baroque, Salle des fêtes du Lignon

œuvres de Hændel avec

Florence Malgoire et Amandine Solano, violons
Ophélie Gaillard, violoncelle
Hadrien Jourdan, clavecin

 

“Haendel entreprend de 1706 à 1709 un grand voyage en Italie. Lorsqu’il arrive à Rome en 1707, venant de Hambourg où il s’est forgé une solide réputation de compositeur vocal, il est accueilli à bras ouverts par ces cénacles arcadiens, toujours avides d’inédit et en particulier chez le cardinal Ottoboni, mécène passionné de musique. Dans cet environnement de faste et de facilité nouveau pour lui, le "cher Saxon", à peine âgé de 22 ans, déploie une invention, une fantaisie, un feu, qu’il ne retrouvera pas toujours, une fois fixé sur les rives de la Tamise. Il y rencontre aussi les meilleurs compositeurs italiens : Corelli, Caldara, Scarlatti, Vivaldi.”

Le programme de la soirée sera composé d’œuvres de Haendel, Caldara, Vivaldi et Scarlatti.

Billetterie ici…

Theodora de Haendel en redif. sur Arte et France Musique

A ne pas louper, la retransmission sur France Musique de l’opéra de Georg-Friedrich Haendel, Theodora, avec William Christie et les Arts Florissants (1er violon Florence Malgoire), spectacle enregistré au Théâtre des Champs-Élysées, les 13 et 16 octobre 2015.

William Christie – direction
Theodora – Katherine Watson
Irène – Stéphanie d’Oustrac
Dydime – Philippe Jaroussky
Septime – Kresimir Spicer
Valens – Callum Thorpe Valens

Orchestre et Chœur Les Arts Florissants

“Theodora nous transporte à Antioche, au début de notre ère. Au travers de cette oeuvre – l’une de ses dernières d’ailleurs – Haendel met en musique l’histoire tragique de Theodora, jeune chrétienne aimée d’un officier romain. Cette passion est malheureusement impossible puisque les deux amants évoluent dans une époque où les adeptes du Christ sont persécutés par l’Empire. Une petite histoire qui illustre la grande donc, propice aux émotions et aux tensions dramatiques.“ (présentation Arte)

France Musique

4ème conférence ICME à Genève • du 12 au 16 octobre 2015

Du 12 au 16 octobre 2015, Florence participera à la 4éme conférence ICME qui se tiendra au Campus Biotech à Genève, Suisse. La conférence est organisée par l’Université de Genève et de l’Université de Musique de Genève. Cette conférence interdisciplinaire réunira des chercheurs, des musiciens et des praticiens de différents domaines de la musique et de l’émotion.

renseignements ici Université de Genève

Concert à Genève (20/09/2015)

Le dimanche 20 septembre 2015 à 11h00, Florence Malgoire (1er violon et direction) en concert avec ;
Sue Ying Koang (violon), Simon Heyerick (alto), Serge Saitta et Olivier Riehl (flûtes traversières), Cyril Poulet (violoncelle), Paolo Corsi (clavecin)

à la Haute Ecole de Musique – Genève (Bâtiment du Conservatoire, Place-Neuve, Grande-Salle) dans le cadre du GAIA-Festival.

Programme :

Logo GAIA-Festival ©

G. P. Telemann (1681-1767)

• Ouverture avec la suite et la conclusion à 7 instruments,

extraite de la première production de la Musique de Table, (Hambourg-1733)

• Ouverture (lentement-vite-lentement), Réjouissance, Rondeau, Loure, Gigue, Conclusion

J.- M. Leclair (1697-1764)

• Ouverture en trio de l’opéra « Scylla et Glaucus » (Paris-1746)

• Grave, Allegro, Largo e Dolce, Allegro Assai

J.-P. Rameau (1683 -1764)

• Troisième concert mis en sextuor (Manuscrit Decroix, Paris-1768)

• La Poplinière (rondement), La Timide (1er rondeau gracieux, 2e rondeau gracieux), Premier Tambourin, Second Tambourin en rondeau

Espadillac (46)

Mercredi 19 Août 2015

Sonates et sonatines de Franz SCHUBERT
Florence MALGOIRE
violon et Paolo ZANZU pianino

 Les estives Quercycoises

Vendredi 21 Août 2015

Le salon de musique de Mr SCHUBERT, écrits et sonatines :

une soirée chez SCHUBERT entouré de ses amis par Florence MALGOIRE violon et Paolo ZANZU pianino, accompagnés par Marie-Christine BARRAULT (comédienne)

Organisé par l’association « les Estives Quercynoises« 

Archive presse :
http://www.ladepeche.fr/article/2015/08/14/2159484-marie-christine-barrault-aux-estives-quercynoises.html

La Belle Dame • Rediffusions sur Mezzo HD du spectacle avec Béatrice Massin

Violon solo et direction : Florence Malgoire

Samedi 07 février à 03h00
Samedi 07 février à 13h15
Lundi 09 février à 22h00
Mardi 10 février à 10h30
Vendredi 13 février à 18h25
Samedi 21 février à 01h30
Samedi 21 février à 14h30
Lundi 23 février à 22h00
Mardi 24 février à 10h30
Vendredi 27 février à 18h30
(voir le programme sur le site de Mezzo en cliquant ici)

La Belle Dame from compagnie Fêtes galantes on Vimeo.

Chorégraphie Béatrice Massin

« La Belle Dame » scelle les retrouvailles de Béatrice Massin avec le répertoire des danses baroques. Ce moment privilégié est l’occasion de nous éloigner de la « sacralisation historique » du répertoire. C’est avant tout le plaisir de la musique et de la danse qui est ici mis en avant. Allons chercher les touches d’humour, redonnons un caractère de gaîté à toutes ces danses plus belles les unes que les autres.

« La Belle Dame » est donc une œuvre inédite réunissant tout un pan de la musique et de la danse baroques. Ce patrimoine musical et chorégraphique français est présenté dans un spectacle total qui met en scène le mariage unique de la danse et la musique vivante. Les danses de « La Belle Dame » sont la visualisation même de la musique française du XVIIe siècle. Voir et repenser ces danses, c’est aussi voir et réinterroger la musique baroque d’aujourd’hui.

Hommage à Francine Lancelot, « La Belle Dame » évoque son œuvre. Danseuse, chorégraphe, pédagogue et chercheuse, Francine Lancelot a joué un rôle majeur dans la redécouverte en France de la « belle danse » du XVIIe siècle. Ce spectacle fait revivre sa personnalité pétillante, son rire, son plaisir à danser, sa bonne humeur qui illuminait son enseignement, son appétit de découverte. Avec elle, le savoir était toujours une matière en question, rien n’était certitude. Ce sont ses interrogations incessantes qui ont donné à Béatrice Massin le goût de la matière baroque et de ses questionnements.

En 2011, la reprise d' »Atys » et « La Belle Dame » sont donc deux splendides opportunités de rendre hommage à une belle dame de la danse, et de concilier une fois de plus musique et danse baroque, l’un n’existant pas sans l’autre.

Générique

chorégraphie Béatrice MASSIN
recréation de chorégraphies de Francine LANCELOT La Gavotte et ses doubles (extraite de la Sarabande pour Jean-Philippe) Les Caractères de la danse (extraits de Bal à la cour de Louis XIV) Raoul Auger FEUILLET & Guillaume Louis PÉCOUR choix de danses de bal et de théâtre publiées entre 1700 & 1712
musique Jean-Baptiste LULLY, Marin MARAIS, Jean-Ferry REBEL, Jean-Philippe RAMEAU
danseurs de la compagnie Fêtes galantes Bruno BENNE, Sarah BERREBY, Laura BREMBILLA, Laurent CRESPON, Adeline LERME
avec la participation de Sylvain BORUEL, avec l’aimable autorisation du Ballet de l’Opéra national du Rhin
musiciens : Violons : Florence MALGOIRE, Tami TROMAN – Flûte : Charles LIMOUSE – Viole de gambe : Guido BALESTRACCI – Clavecin : Blandine RANNOU – Percussions : Marie-Ange PETIT
lumières Évelyne RUBERT Conception sonore : Bernard DE ALMEIDA Costumes : Patrice CAUCHETIER Régie costumes : Marie-Claude GARCIN
remerciements à Didier MERLE, maître de ballet au Ballet du Rhin ; au Ballet et à l’Opéra national du Rhin et à tous ceux qui ont participé au collectage sonore autour de Francine LANCELOT

réalisation Centre national de la danse
durée
1h

Rameau dans tous ses états

Dans l’émission de  Renaud Machart sur France Musique, Florence vous présentera en compagnie de Serge Saitta (traverso), Emmanuel Balssa (viole) et Paolo Zanzu (clavecin), les Pièces de clavecin en concert de Jean-Philippe Rameau. L’émission est en direct et en public du studio 106 de la Maison de la radio. (réservation pour assister à l’émission en public)

Au programme :

Lundi 2 février, 13h00

Podcast de l’émission

Jean-Philippe Rameau, Pièces de clavecin en concert :

– Le 1er concert 
« La Coulicam », « la Livri » par Florence Malgoire (violon), Serge Saitta (traverso), Emmanuel Balssa (viole), Paolo Zanzu (clavecin)
« Le Vésinet » par Florence Malgoire (violon), Emmanuel Balssa (viole), Paolo Zanzu (clavecin)

– Le 2e concert
« La Laborde », « La Boucon », par Florence Malgoire (violon), Emmanuel Balssa (viole), Paolo Zanzu (clavecin)
« l’Agaçante » et deux Menuets, par Florence Malgoire (violon), Serge Saitta (traverso), Emmanuel Balssa (viole), Paolo Zanzu (clavecin)

– Le 3e concert :
« La Poplinière », par Florence Malgoire (violon), Emmanuel Balssa (viole), Paolo Zanzu (clavecin)
« La Timide », et deux Tambourins, par Florence Malgoire (violon), Serge Saitta (traverso et flûte piccolo), Emmanuel Balssa (viole), Paolo Zanzu (clavecin)

De gauche à droite : Serge Saitta, Florence Malgoire, Paolo Zanzu, Emmanuel Balssa © Flora Sternadel

Mardi 3 février, 13h00

Podcast de l’émission


Jean-Philippe RameauPièces de clavecin en concert :

– Le 4e concert : 
« La Pantomime », par Florence Malgoire (violon), Emmanuel Balssa (viole), Paolo Zanzu (clavecin)
« L’Indiscrète », par Florence Malgoire (violon), Serge Saitta (traverso), Emmanuel Balssa (viole), Paolo Zanzu (clavecin)
« La Rameau », par Florence Malgoire (violon), Emmanuel Balssa (viole), Paolo Zanzu (clavecin)

– Le 5e concert : 
« La Forqueray », par Florence Malgoire (violon), Emmanuel Balssa (viole), Paolo Zanzu (clavecin)
« La Cupis », par Serge Saitta (traverso), Emmanuel Balssa (viole), Paolo Zanzu (clavecin)
« La Marais », par Florence Malgoire (violon), Serge Saitta (traverso), Emmanuel Balssa (viole), Paolo Zanzu (clavecin)

Jean-Philippe Rameau, Pièces de clavecin en concert transcrites pour clavecin seul :
La Livri (1er concert) ; L’Indiscrète (4e concert), par Paolo Zanzu (clavecin)

De gauche à droite : Serge Saitta, Florence Malgoire, Paolo Zanzu, Emmanuel Balssa © France Musique / Flora Sternadel

Mercredi 4 février, 13h00

Podcast de l’émission

Renaud Machart, accompagné par Florence Malgoire, continue son exploration des différentes versions des ‘Pièces de clavecin en concerts’ de Jean-Philippe Rameau

Jean-Joseph Cassanéa de Mondonville (1711-1772), Pièces de clavecin en sonates avec accompagnement de violon :
Sixième Sonate – II. Larghetto ; Deuxième Sonate – I. Allegro
Christophe Rousset (clavecin) & Florence Malgoire (violon)
Disques Pierre Verany [790093]

Jean-Philippe Rameau (1683-1764), Concerts en sextuor : Cinquième concert – La Forqueray, La Cupis, La Marais
Les Dominos, Florence Malgoire (violon et direction)
Ricercar [RIC 350]

Jean-Philippe RameauConcerts en sextuor : Sixième concert – La Poule, L’Enharmonique, L’Egyptienne, Les Sauvages
Les Dominos, Florence Malgoire (violon et direction)
Ricercar [RIC 350]

Campra – Les fêtes Vénitiennes

OPÉRA COMIQUE, Paris – Les 26, 27, 29 et 30 janvier, 1 et 2 février 2015
avec les Arts Florissants, direction William Christie
Violon Solo : Florence Malgoire

Campra – Les fêtes Vénitiennes

Mise en scène, Robert Carsen
Avec Emmanuelle De Negri, Élodie Fonnard, Rachel Redmond, Emilie Renard, Cyril Auvity, Reinoud Van Mechelen, Sean Clayton, Marcel Beekman, Marc Mauillon, François Lis, Geoffroy Buffière

Site de l’Opéra Comique
Lorsque l’Opéra noble et pompeux voulut se renouveler au Siècle des Lumières, il s’ouvrit à la comédie. La comédie, c’est-à-dire l’intrigue, la galanterie, la diversité des tons et l’actualité du langage : tout ce qui rendait une œuvre plus vivante pour ses contemporains.

voir Concerts

 


« Que vois-je ? Quel objet ? » par William Christie, Florence Malgoire, Marc Mauillon… | Le live du Magazine par francemusique

Extrait de l’émission de France Musique enregistré le mercredi 29 octobre 2014. William Christie était l’invité spécial du Magazine.

Campra : Le Triomphe de la Folie, « Que vois-je ? Quel objet ? »

Elodie Fonnard, dessus
Marc Mauillon, basse-taille
Florence Malgoire, violon
William Christie, clavecin
Myriam Rignol, viole de gambe

http://www.francemusique.fr/emission/le-magazine/2014-2015/le-live-du-magazine-william-christie-paul-agnew-marc-mauillon-10-29-2014-12-00

La Matinale – 19 août 2014

Thierry Beauvert

à propos du Festival de la Chaise-Dieu le 23 août 2014, aux côtés de Paolo Zanzu (clavecin), Christophe Coin (viole de gambe) et Maria Tecla Andreotti (traverso) pour un programme intitulé « Le salon de musique de M. Rameau »

lien vers le podcast (jusqu’au 25/07/2016)

PROGRAMMATION MUSICALE

- Jean-Philippe Rameau : Concert III en La, La Lapoplinière
 Les Nièces de Rameau
 Accord 206592
- Heinrich Ignaz Franz Biber : Sonate du Rosaire n°2 en La majeur : La Visitation, pour violon et basse continue
 Ensemble Les Dominos, Florence Malgoire
 Psalmus 018
- François Couperin : Pucelle
 Les Dominos, Florence Malgoire
 Ricercar 330
- Marc Antoine Charpentier : Symphonies pour un reposoir H508 : Allemande grave
 Les Agrémens / Les Dominos / Chœur de chambre de Namur, Florence Malgoire
 Ricercar 338
- Jean-Philippe Rameau : Concert IV en Si bémol majeur, La Rameau
 Les Nièces de Rameau
 Accord 206592

L’invité du Jour – Le 29 octobre 2013

de Jean-Michel Dhuez



Florence Malgoire – La matinale par francemusique

en Podcast et en Vidéo

 

 

« Older posts Newer posts »