Florence Malgoire, musicienne

Issue d’une famille de musiciens, Florence Malgoire est violoniste et chef d'orchestre.

Tag: Christie

Concert enregistré à la Philharmonie de Paris le 6 avril 2016

Dans « Les mardis de la musique ancienne » par Edouard Fouré Caul-Futy

Les Arts Florissants dirigés par William Christie interprètent un programme “airs sérieux et à boire” : Charpentier, Lambert, Le Camus, Moulinié. Concert enregistré à la Philharmonie de Paris le 6 avril 2016

Programme :

Marc-Antoine Charpentier
Petite Pastorale – H. 479
Ouverture, scènes 1 et 2

Étienne Moulinié
Amis, enivrons-nous du vin d’Espagne en France

Michel Lambert
Amour, je me suis plaint cent fois

Marc-Antoine Charpentier
Amor vince ogni cosa – H. 492, prélude et scène 1

Michel Lambert
Vos yeux adorables

Étienne Moulinié
Enfin la beauté que j’adore

Sébastien Le Camus
Ah ! que vous êtes heureux

Marc-Antoine Charpentier
Charmantes fleurs, naissez – H. 449b
Amor vince ogni cosa – H. 492, scène 2

Marc-Antoine Charpentier
Tristes déserts, sombre retraite – H. 469

Michel Lambert
J’aimerais mieux souffrir la mort

Marc-Antoine Charpentier
Amor vince ogni cosa – H. 492, scène 3

Michel Lambert
Sans murmurer

Sébastien Le Camus
Laissez durer la nuit, impatiente aurore

Michel Lambert
Laissez-moi soupirer importune raison
Vous avez trop d’appas

Étienne Moulinié
Guillot est mon ami

Michel Lambert
Vos mépris chaque jour me causent mille alarmes

Marc-Antoine Charpentier
Amor vince ogni cosa – H. 492, scène 4

Les Arts Florissants
William Christie, direction musicale, clavecin
Emmanuelle de Negri, dessus et mise en espace
Anna Reinhold, bas-dessus
Reinoud Van Mechelen, haute-contre
Cyril Auvity, taille
Lisandro Abadie, basse
Florence Malgoire, violon
Sue-Ying Koang, violon
Myriam Rignol, viole de gambe
Thomas Dunford, archiluth

Les Fêtes Vénitiennes au Capitole

Théâtre du Capitole, Toulouse – Les 23, 25, 26 et 28 février 2016
avec les Arts Florissants, direction William Christie
Violon Solo : Florence Malgoire

Campra – Les fêtes Vénitiennes

Mise en scène, Robert Carsen
Avec Emmanuelle De Negri, Élodie Fonnard, Rachel Redmond, Emilie Renard, Cyril Auvity, Reinoud Van Mechelen, Sean Clayton, Marcel Beekman, François Lis, Geoffroy Buffière

site du Capitole

Crédits / Les Arts Florissants

«Venise, son Carnaval et ses masques sont sans aucun doute le décor idéal des scènes galantes, des badineries amoureuses et, plus largement, des réjouissances de tout ordre. Avec ses Fêtes galantes, le compositeur aixois André Campra a rompu le pesant héritage de la mode lullyste et a su développer un genre lyrique nouveau, sorte de spectacle total d’avant la lettre où se mêlent dans une joyeuse féerie les arts du chant et de la danse. Ces « comédies-ballets », dont Les Fêtes vénitiennes est l’un des premiers et plus brillants exemples, font alterner des scènes et des histoires sans réel lien entre elles, pour le simple bonheur des yeux et des oreilles. Les intrigues amoureuses s’y succèdent dans un esprit galant qui reste à jamais lié dans nos mémoires à celui du Siècle des Lumières. Avec, à la direction musicale et la mise en scène, deux des plus grands noms de l’opéra d’aujourd’hui, William Christie et Robert Carsen, cette production poursuivra une carrière internationale puisqu’on la retrouvera à la Brooklyn Academy of Music de New-York.»

Campra – Les fêtes Vénitiennes

OPÉRA COMIQUE, Paris – Les 26, 27, 29 et 30 janvier, 1 et 2 février 2015
avec les Arts Florissants, direction William Christie
Violon Solo : Florence Malgoire

Campra – Les fêtes Vénitiennes

Mise en scène, Robert Carsen
Avec Emmanuelle De Negri, Élodie Fonnard, Rachel Redmond, Emilie Renard, Cyril Auvity, Reinoud Van Mechelen, Sean Clayton, Marcel Beekman, Marc Mauillon, François Lis, Geoffroy Buffière

Site de l’Opéra Comique
Lorsque l’Opéra noble et pompeux voulut se renouveler au Siècle des Lumières, il s’ouvrit à la comédie. La comédie, c’est-à-dire l’intrigue, la galanterie, la diversité des tons et l’actualité du langage : tout ce qui rendait une œuvre plus vivante pour ses contemporains.

voir Concerts

 


« Que vois-je ? Quel objet ? » par William Christie, Florence Malgoire, Marc Mauillon… | Le live du Magazine par francemusique

Extrait de l’émission de France Musique enregistré le mercredi 29 octobre 2014. William Christie était l’invité spécial du Magazine.

Campra : Le Triomphe de la Folie, « Que vois-je ? Quel objet ? »

Elodie Fonnard, dessus
Marc Mauillon, basse-taille
Florence Malgoire, violon
William Christie, clavecin
Myriam Rignol, viole de gambe

http://www.francemusique.fr/emission/le-magazine/2014-2015/le-live-du-magazine-william-christie-paul-agnew-marc-mauillon-10-29-2014-12-00