Florence Malgoire, musicienne

Issue d’une famille de musiciens, Florence Malgoire est violoniste et chef d'orchestre.

Tag: Telemann

Concert Buxtehude, Bach et Telemann

Concert Buxtehude, Bach et Telemann – Le Palais Royal / Sarcos – 15/03/16

Un article de Emmanuelle Pesqué dans odb-opera.com que j’aimerai vous faire partager.

« Joie tranquille, attente confiante. C’est de ces couleurs émotionnelles que Buxtehude et Bach ont trempé leurs cantates : le premier se fonde sur un psaume pascal, le second sur le célébrissime Cantique des Cantiques et sur le dialogue des époux. Si le narrateur principal, le chœur, semblait manquer d’assurance en tout début de soirée, il s’est épanouit peu à peu pour délivrer des commentaires savoureux et pertinents, en contrepoint des échanges du Christ et de l’âme, annoncé par un séduisant Mathias Vidal : Laura Holm, éperdue de tendresse répondait à un Aimery Lefèvre impérieux, pour la délectation de l’auditoire, sur un magnifique continuo où la douceur répliquait à l’énergie des cordes et aux susurrements des bois. « 

lire la suite ici

avec
Laura Holm – soprano
Charlotte Mercier – mezzo
Mathias Vidal – ténor
Aimery Lefèvre – baryton

Le Palais royal
Florence Malgoire, violon solo
Jean-Philippe Sarcos – direction musicale

Salle historique du premier Conservatoire – 15 mars 2016.

Concert à Genève (20/09/2015)

Le dimanche 20 septembre 2015 à 11h00, Florence Malgoire (1er violon et direction) en concert avec ;
Sue Ying Koang (violon), Simon Heyerick (alto), Serge Saitta et Olivier Riehl (flûtes traversières), Cyril Poulet (violoncelle), Paolo Corsi (clavecin)

à la Haute Ecole de Musique – Genève (Bâtiment du Conservatoire, Place-Neuve, Grande-Salle) dans le cadre du GAIA-Festival.

Programme :

Logo GAIA-Festival ©

G. P. Telemann (1681-1767)

• Ouverture avec la suite et la conclusion à 7 instruments,

extraite de la première production de la Musique de Table, (Hambourg-1733)

• Ouverture (lentement-vite-lentement), Réjouissance, Rondeau, Loure, Gigue, Conclusion

J.- M. Leclair (1697-1764)

• Ouverture en trio de l’opéra « Scylla et Glaucus » (Paris-1746)

• Grave, Allegro, Largo e Dolce, Allegro Assai

J.-P. Rameau (1683 -1764)

• Troisième concert mis en sextuor (Manuscrit Decroix, Paris-1768)

• La Poplinière (rondement), La Timide (1er rondeau gracieux, 2e rondeau gracieux), Premier Tambourin, Second Tambourin en rondeau